Plurielle

Je suis en paix avec le monde et je caresse l’illusion que tout va bien et que le monde est aussi en paix avec moi

8 juin, 2010

Moments de plaisir

Classé dans : amours,bavardages,belles choses,humeurs,mode de vie,passions,quotidien — kinkajouunblogfr @ 23:34

Je suis grand-mère ! Non mais, ça va pas !!! Les souris de mon fils pondent se reproduisent et n’en finissent plus de le faire. Tous les jours j’ai l’impression de découvrir de nouveaux bébés.

parapluiekawa.jpg
Il y a longtemps, j’aimais bien le soir en rentrant du boulot, un tantinet intellectuel retourner le terre : ça gardait mes muscles en état de bon fonctionnement et mon esprit s’accommodait fort bien de ces instants nature. Aujourd’hui 20 à 30 mn pour vérifier que ma ménagerie va bien et je suis de nouveau en voie d’être sereine.

serviettedebain.jpg
Évidemment le fait  d’évacuer l’adrénaline à moto ça aide aussi !

racing2.jpg

Rien à voir mais j’ai appris une autre version de la maxime du jour : à la saint Médard, met la tête dans mon calbard …je sais c’est con ! Et alors ?

Ce soir j’ai fait le tour des à poils, à plumes et à écailles, ma petite belle-fille s’occupe des serpents…j’ai la flegme d’aller à l’étage.

w412h54900000340e590555b.jpg

C’est assez plaisant de s’occuper des bêtes avec elle d’ailleurs  ! Elle parle non-stop, mais parfois ça ne me gêne pas. Je ne me reconnais pas tellement je suis tolérante. Ce que je fais pour et avec elle, je le fais de bon coeur , vraiment et j’en suis la première surprise. w412h54900000340d1510884.jpg

 

Même les pubs me font rire…je m’éclate de tout…serais-je amoureuse ?

Mon anniversaire, c’est bientôt, je crois savoir ce qui me ferait plaisir…

passionkawa.jpg
 

4 juin, 2010

in mémoriam

Classé dans : chagrins,colere,famille,societe,travail social — kinkajouunblogfr @ 21:53

Image de prévisualisation YouTube

3 juin, 2010

Serrer les poings

Classé dans : amours,chagrins,colere,dans le retroviseur,enfants,humeurs,mode de vie — kinkajouunblogfr @ 0:52

drogues.jpgDepuis peu j’ai compris ce que veut dire l’expression « surdose médicamenteuse » !!!  C’est comme on dit personnes âgées ou troisième âge là où je disais vieille ou vieux sans manquer de respect à quiconque.

J’ai compris donc, mais j’aurais préféré ne pas entendre, ne pas savoir, comme pour ne pas être triste, pour refuser l’irréversible.

Elle n’avait que vingt trois ans… elle aurait eu vingt trois ans cet automne ! Elle ne les aura jamais en fait !

On dit comment la peine, la déception, la douleur sourde de savoir qu’une gosse n’a pas su trouver dans son entourage quelqu’un lui proposant des liens suffisamment faibles pour aller au-devant d’une autre une personne qui lui donne la force d’avancer même dans ce monde cruel, dur et sans pitié qui l’a vu naître dans une prison ? De la prison où sa mère, mineure à l’époque avec une histoire trop compliquée la fait naître  : abandon, déracinement, dénigrement, délinquance…elle a séjourné en centre maternel puis en famille d’accueil avant de rencontrer la famille qui deviendra la sienne et qui avait fait ce choix ô combien difficile d’adopter une enfant déjà grande !

cartemondiale.jpg

Il s’en est passé des choses dans cette famille, comme dans toutes les familles. Des joies mais de très grandes douleurs aussi. Celle-là n’est pas la moindre. Le pire est qu’elle est définitive.

bebenoiredafrique.jpg
Très égoïstement, je pense à moi en cette circonstance : pourquoi je ne l’ai pas écouté mieux, plus, sans cesse, y compris quand elle ne me demandait rien. Pourquoi ai-je cette rage de voir partir cette enfant ? Parce que je l’ai tenue dans mes bras quand elle était bébé? Parce que j’étais la première femme noire après sa jeune mère à qui elle a pu s’identifier ? Parce que nos routes se sont de nouveau croisées après deux parenthèses professionnelles( les miennes) ? Parce que j’étais amie avec ses parents? ado.jpgParce que…Parce que merde ! Il n’est pas besoin d’explications pour aimer les gens, les côtoyer, vivre avec eux, de près ou de loin.

Il n’y a rien qui puisse me faire banaliser le fait qu’une gamine se foute en l’air à cause des nombreux mauvais choix qu’elle a pu faire.

robesoirversace436449.jpg

Je me rappelle de la dernière où je l’ai vue, un peu forte pour son âge mais resplendissante, rayonnante comme une jeune adulte qui découvre la vie dans ses habits bariolés. Elle était belle dans cette image-là ! C’est comme cela qu’elle restera dans mon souvenir.

Adieu Camille!

 

12
 

royaumedeprincesse |
Quand il n'y a plus que des... |
bolduc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bulles de vie
| Les moments parfaits
| Journal d'une fille sans av...