Plurielle

Je suis en paix avec le monde et je caresse l’illusion que tout va bien et que le monde est aussi en paix avec moi

  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2010

28 juillet, 2010

Changement de rythme

Classé dans : antilles,dans le retroviseur,humeurs,point de vue,reflexions — kinkajouunblogfr @ 1:06

             Une image par jour

 

 

murieletnadigelentraide.jpg

 

Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.

 

 

27 juillet, 2010

Intempéries sentimentales. Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage…

cafcoeur.jpg

Eh les gars, je ne suis pas devenue totalement idiote parce que j’ai mon énième chagrin d’amour. Je suis une amoureuse du sentiment amoureux, alors bien sûr ça m’arrive plus souvent qu’à d’autres. Cette fois, je pariais sur un happy end malgré les vautours.

C’est parfois rassurant de me dire que je ne suis pas une mécanique ! parfois seulement !!!

fleurerotique.jpgJe n’ai pas tout perdu, je sais aujourd’hui que je suis géniale, plus que bien et  que sous ma carapace il y a aussi des énormes qualités, pas que des défauts… Mais j’en ai d’énormes !
Rassurant, non ? Je sais aussi que je suis impatiente. Non, ça je le savais déjà.

C’est marrant, comme vous vous liguez contre lui, à vouloir le qualifier de tous les noms d’oiseau.

Reconnaissez que c’était une occas’ genre Bentley…pas une vieille Peugeot toute pourrie. Et j’aime les belles caisses !

 

Oui coach, tu m’avais dit de ne pas foncer tête baissée, et non je ne t’ai pas écouté. Mais en l’occurrence, tu n’étais pas « mon » coach ! Dès que tu en as entendu parler, tu t’es braqué, tu l’as traité d’escroc des coeurs et tu l’as accusé de faire un hold up sur le mien. Ce ne sont pas tes mots, mais c’est comme ça que je les traduis. Et même si la suite des évènements te donne raison, j’aurais eu des instants tellement beaux, uniques et fabuleux que je ne les oublierais pas, que je ne les regretterais pas. Tu ne comprenais pas que j’ai envie d’aller manger des huitres avec lui et lui ne comprenait pas l’idée que je puisse accepter de le faire avec toi. Je suis exclusive mais vous ne comptez pas pareil, vous ne représentez pas le même type d’enjeux. Pas la peine de vous tirer dans les pattes, vous n’êtes pas interchangeables,  je ne suis pas polygame.

 

zoizodiparadi.jpg

Et toi, JC qui me trouve un petit coeur très romantique, qui avoue ne pas être magicien et qui me conseille d’être zen et de positiver…bien sûr, tu as raison. Tu as raison quand tu me dis de penser à la vie, de penser aux étoiles, aux oiseaux, aux fleurs et aux papillons. Les étoiles étaient dans ses yeux, les papillons se posaient sur sa main et il me cueillait des fleurs … mais il n’aime pas trop les oiseaux. On fait comment pour être zen ?

 

 

Toi  Bip, tu trouves que c’est une occasion idéale pour que je fasse partie des fleurs de ton jardin secret…et que j’arrête de rêver. Ben voyons ! Il y a une limite d’âge aux rêves ? Va te faire voir … Tu aimerais que je déborde de haine contre lui, je n’en suis pas là, je  n’éprouve aucune haine pour cet homme-là ! Et en même temps tu trouves qu’il se met en danger. Il se protège sans doute d’une histoire que je ne connais pas…mais je n’en sais rien, je n’ai pas feuilleté le livre de sa vie !

 

250pxkobokumeigekizu.jpg

 

 

R. tu es en pleine roucoulade, et ça me fait rire « un peu » quand tu me dis, d’attendre qu’il ait pris son putain de recul pour savoir s’il tient à moi… Toi qui répugnes à dire des gros mots. Tu me préviens quand même que, s’il ne revient pas c’est qu’il n’était pas la pièce manquante de mon puzzle, qu’il ne devait pas tenir à moi tant que cela. Tu sais quoi ? Je me fiche de savoir que tu grognes quand je te dis que mon puzzle est une erreur système. Évidemment tu lui donnes raison de parler de ma carapace, incapable que tu es de comprendre qu’elle fait partie de moi. Je ne peux pas plus la changer que si tu voulais que je change ma peau. Tu es navré pour moi, tu m’estimes et tu voudrais que je sois heureuse. Tu n’en fais pas un peu trop ? Et puis tu oublies que j’ai un repoussoir intégré. Je fais tout ou presque de travers, même respirer ! Mes organes sont à l’envers…c’est dire qu’il n’y a rien à faire.
Vous voulez tous que je garde confiance en moi, mais bordel, pour garder confiance en soi, il faut d’abord avoir  eu confiance en soi. Et ça, je ne l’ai jamais eu !

Chaque fois que j’essaye de respecter la personne que je suis je le paye cher…de plus en plus  cher.

 

Teddy, je ne t’ai rien dit de peur d’entendre tes rugissements de colère pleins de  » je te l’avais bien dit ». Toi aussi tu penserais qu’il y a des conneries qu’on ne doit pas ou plus commettre et que forcément on doit en assumer les conséquences !? Tu fais partie de ces gens qui ne font pas d’erreur ?  Je pense avoir le droit d’essayer, de me planter, d’espérer et d’y croire encore.

Ben oui, je suis têtue, je suis comme un papillon de nuit qui se brûle les ailes sur la lampe. Mais votre amitié m’aide à franchir les étapes, celles où je ris et celles où je pleure.

Je suis étrange, je mélange tout, la donne a changé, je fais les comptes et je conserve mes souvenirs lumineux. Les copines arrivent à ne pas s’attacher faut croire que j’ai sauté un chapitre !

 

J’ai cependant changé sur au moins un point…je n’ai pas de colère.

roserouge.jpg
Je suis déçue, mais être déçue c’est reconnaître qu’on a demandé à quelqu’un ce qu’il ne pouvait nous offrir… tant pis pour moi !
Je ne cherche plus à le convaincre, il a tranché mais il est injuste quand il me traite de menteuse…je ne l’ai jamais mené en bateau, j’ai respecté ses sentiments, pas à sa manière certainement… je suis une personne libre qui a besoin de quelqu’un à aimer ! C’était lui et je ne vais pas m’en excuser, je pense sincèrement que c’est lui. Donc j’attends !
Je suis quelqu’un de sincère, entière, obstinée, inquiète, mais sincère. Pas question donc d’accepter de me faire traiter de trainée… même par quelqu’un que j’adule. Nous n’avions pas les mêmes codes et nous n’avons pas dépassé le stade de la passion. Il pense à tort m’avoir accordé trop tôt sa confiance. Je n’ai même pas été tentée de regarder ailleurs…ce n’est pas mon truc lorsque je suis amoureuse.  Son point de vue lui appartient. Tenter de le convaincre d’épouser ou d’entendre mon point de vue …ce serait du gâchis et ce serait tout simplement inefficace. Pour échanger il faut être deux et le vouloir chacun, malheureusement les quiproquos et les malentendus sont là qui font écran.

Mon chagrin si ça ne vous dérange pas…je ne le partage avec personne.

gifanimeamour18gratuit.gifMais si vous vous arrêtez au petit casino…prenez un café gourmand en souvenir de nous et rendez-vous là-bas. On adorait ça !!!

 

 

 

 

25 juillet, 2010

Un ange s’en va

Classé dans : amours,bavardages,belles choses,chagrins,douceurs,humeurs,passions — kinkajouunblogfr @ 2:07

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Les larmes sont taries

Elles sont remplacées par un sang glacial qui me traverse le corps

Un ange m’a frôlé d’une main pour me laisser seule dans mon enfer

Il a refermé la parenthèse, les cycles sont de plus en plus courts…

Je laisserais bien ma place en cette fin de parenthèse à plus vaillante que moi

Je suis seule mais je ne veux pas entendre parler les autres

Je suis attirée par ma bulle qui m’appelle mais je ne cours pas assez vite pour  y être en sécurité

Mes mains tremblent en pensant à cet ange

Ce nœud dans la gorge ne m’empêche de respirer, mais il est une gêne, incontournable

Je suis saisie non par la haine mais par une sourde impuissance qui insidieusement m’envahit

J’ai envie de hurler !!!

Les ténèbres ont remplacé la lumière

Je me souviens des moments de joie passés avec cet ange

Les photos et les films sont inscrits là, sur le parchemin de mon coeur

Alors je choisis ce moment pour refaire le point sur ce qu’est devenu ma vie, sur ce que je veux vivre

Les mots à ne pas oublier de dire à ceux que j’aime

Les gestes que j’ai toujours voulu faire mais que je n’ai jamais fait

Les projets bien rangés au fond d’un tiroir

C’est le moment de trier mes rêves, il est presque trop tard …

Demain ne sera peut être jamais là alors je fais les comptes.

On a écrit une faute de goût à quatre mains.

suggrer.jpg

 

 

123456
 

royaumedeprincesse |
Quand il n'y a plus que des... |
bolduc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bulles de vie
| Les moments parfaits
| Journal d'une fille sans av...