Plurielle

Je suis en paix avec le monde et je caresse l’illusion que tout va bien et que le monde est aussi en paix avec moi

24 novembre, 2010

Après le séisme

Je vis ici vos hivers qui me sont étrangers,boislele2.jpg

Je rêve d’ici, aux racines  des palétuviers et aux bois « lélé »

Je dis ici la passion,

Je rêve de là-bas, maracudja.

Je bouge ici, biguine,

Je rêve des « la-djà » de là-bas.

Je vis ici la froideur,

Je rêve là-bas… douceur.

Parlez-moi de l’ailleurs

Parlez-moi de chaleur

 

 

ctemartiniquaise.jpgParlez-moi de la mer

Je ne dirais plus l’amer qui me laisse à terre.

 

 

 

 

 

ouraganbill.jpg
Ici, anticyclones, moi je rêve cyclones et tremblements de terre.

Je vis ici, coupée en deux par la blessure de l’exil pas seulement économique.

Mes mythes et légendes créoles cautérisent mes plaies, me font métisse.

Et puis il y a cette violence inutile qui m’ébranle comme un séisme et me renvoie à la matrice initiale, au berceau de mon enfance.

Le fatalisme ancestral devant les coups du sort que d’aucuns confondent avec  de la nonchalance prend péniblement forme par des maximes enfouies sous le magma du quotidien :

« Sé la vi ti ma fi …tchimbé raid »

Cette aptitude vitale à se créer une solide colonne vertébrale pour rester droit malgré les épreuves et ne pas courber l’échine dans l’adversité me fait défaut !

J’attends que l’on vienne frapper à la porte de mes rêves pour retrouver l’espoir, pour enterrer mes morts et ne plus jamais trembler pour ne pas subir les répliques du séisme qui entravent mon devenir.

Malgré la dislocation, ne pas m’endormir dans la faille.

ansegrosseroche.jpg

Oublier ce regard d’amour qui ne se pose jamais sur moi. Ne pas le chercher dans la foule. Oublier mes mains si tristes de ne plus avoir à lui offrir leurs caresses. Oublier ses yeux mi-clos sous ces mêmes caresses. Apprendre à aimer la solitude, en faire la chance d’un retour à l’essentiel.

alleedesflamboyants.jpg

Une réponse à “Après le séisme”

  1. ALAIN dit :

    Tu l’as dit, apprendre à aimer la solitude c’est retourner à l’essentiel, sans chercher, tout arrive à qui sait attendre !!!
    ARSENE GRISALI

    Je pense que la prochaine étape consistera à ne rien attendre…

Laisser un commentaire

 

royaumedeprincesse |
Quand il n'y a plus que des... |
bolduc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bulles de vie
| Les moments parfaits
| Journal d'une fille sans av...