Plurielle

Je suis en paix avec le monde et je caresse l’illusion que tout va bien et que le monde est aussi en paix avec moi

  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2010

2 décembre, 2010

Tendresse féroce ou jalousie

Classé dans : amours,bavardages,douceurs,humeurs,mode de vie,passions,quotidien,relations — kinkajouunblogfr @ 2:04

peintureraliste2sungjinkim.jpg

 

 

 

C’est la vie ma chérie, c’est le destin…on peut rien faire, c’est dieu qui décide ! J’ai du mal avec ces termes…tous ces termes. D’abord, je dis « chéri(e) » à mes enfants , peu souvent, mais ils savent que c’est sincère lorsque je les nomme ainsi. Dans les relations amoureuses, j’ai le plus souvent banni ce terme qui remplace si bien un prénom et qui cache à merveille plusieurs liaisons : j’appelle les gens par leur prénom ou éventuellement par un petit nom que j’ai inventé moi-même. Il y a c’est vrai, des circonstances où je ne relève pas ce terme ! En ce moment par exemple où n’importe quel geste amical qui m’est adressé est le bienvenu. Mais faut pas charrier quand même !
pillow.jpgAutre tableau… Le conseiller financier hésite à me donner un document à faire signer par mon futur-ex-mari. Comme beaucoup d’autres personnes il ne comprend pas qu’on puisse divorcer, mener à son terme cette procédure sans s’arracher les yeux à chaque fois qu’on se croise. On n’est pas exemplaires, peut-être un peu moins cons que la moyenne pas plus ! Même stupeur dans la voix de l’assistante du notaire quand elle l’appelle sur son portable et que c’est moi qui répond…Je lui avais demandé de me prendre en passant pour le rendez-vous chez le notaire puisqu’il passait devant chez moi. Et à cause du froid il a eu besoin d’utiliser mes toilettes. Stupeur également chez le notaire qui a piqué du nez dans ses papiers lorsqu’il m’a littéralement redemandé en mariage et qu’on est parti dans un fou rire inextinguible. Et puis il y a tous les autres, qui voudraient prendre partie, ceux-là je les oublie, ils sont négligeables.

 

monbloc2bis.jpgPlus léger ou plus tordu, je ne sais ! Je suis assez moche pour être amie avec un homme et je trouve donc normal d’être en compagnie de la gente masculine sans penser à une partie de jambes en l’air ! Mais ça, c’est moi, dame dragon  !!! En face de moi j’entends un fantasme scénarisé : Il faudrait que tu me suces divinement bien, en plus ton cul me fait trop fantasmer, mais il faudrait que j’arrive à ne pas être impressionné par toi pour te donner du plaisir. Moi qui n’en ai rien à foutre, c’est le cas de le dire, j’insiste et je répète que je ne tiens pas à rompre l’abstinence à tout prix. Lui tient à me mettre en concurrence avec l’impératrice de la pipe…titre ronflant s’il en est, attribué à une dame de ses fréquentations.

Enfin une ouverture en forme de pessimisme obstiné : ta vie c’est toi qui va la changer parce que tu le désires assez fort ! Là , je touche du doigt les limites de ce que j’espère. Je ne peux rien changer qui implique une autre personne que moi…Le reste ne me touche pas dans la formulation :  « il faut savoir être heureux de peu, et un sourire devient le plus beau des cadeaux. Une fleur n’est belle qu’épanouie…le bonheur on se le construit et parfois, on souffre pour aller le chercher »

 

pinguoin.jpg

Et puis j’en suis à être surprise quand pour la première fois je passe une journée sans idées passionnées, sans être jalouse de l’air que quelqu’un que j’aime respire loin de moi. J’ai juste une grande tendresse qui s’étonne d’une sensibilité en berne et peut-être un début de résignation face à l’inéluctable.

 

 

1234
 

royaumedeprincesse |
Quand il n'y a plus que des... |
bolduc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bulles de vie
| Les moments parfaits
| Journal d'une fille sans av...