Plurielle

Je suis en paix avec le monde et je caresse l’illusion que tout va bien et que le monde est aussi en paix avec moi

23 juin, 2011

Urgences psychiques

Classé dans : colere,famille,humeurs,point de vue,quotidien,reflexions — kinkajouunblogfr @ 8:43

C’est lorsqu’on est confronté personnellement à une difficulté que l’on constate l’incurie ou l’inadéquation des réponses.

Un jeune de 21 ans en errance mais pas sans domicile fixe, en quête de repères, de re-père passe depuis deux ans par des épisodes d’agitation et de troubles psychiatriques dont je ne cherche pas ici les causes : je constate simplement.

Parce que nous sommes proches affectivement et que je suis une figure maternelle possible même si je ne suis pas maternante il vient vers moi.

Il erre depuis trois jours buvant en compagnie d’ivrognes professionnels, dormant peu et mal dans des lieux inadaptés. Il a pour attache son chien qu’il finit par perdre tellement il est déconnecté  à une certaine réalité.

Son père arrive à retrouver sa trace, le poursuit, le suit et une sorte de cordon viscéral les relie : l’un courant devant l’autre  derrière comme dans la comptine que l’on chante aux têtes blondes ou brunes.

Malgré la brume qui envahit son cerveau, c’est chez moi que vient sonner ce tout-petit de 1,87 m…

C’est donc moi que son père appelle. Moi qui officiellement ne fait plus partie de cette famille !

Je réponds présente et durant 1h30 je vais essayer de convaincre 3 médecins, la police, les urgences psychiatriques, le 15 et le 115 de nous aider à trouver  une solution vers une réponse au mal être que ce jeune  homme exprime. Malgré son état, je le contiens et il reste à attendre une intervention que SOS médecins accepte sur le principe…

Après moultes appels et une invitation plutôt sèche à aller prendre place dans la file d’attente des urgences au CHU, on me confirme que la demande est bien « notée » « mais nous ne traitons pas les urgences »…Merci mais j’avais constaté !

De 14h30 à 21h 50, ce n’est effectivement pas le terme approprié !

Il s’agit du temps au bout duquel, n’ayant plus aucun argument pour le retenir…le jeune homme est reparti zoner !

10 mn plus tard, le médecin appelle pour informer de son arrivée !

 

densitdesmdecinsenfrance.jpg
 

Si vous avez besoin d’une intervention pour un diagnostic pour un malade psychiatrique…récalcitrant quant  aux déplacements et que vous ne pouvez contraindre physiquement à vous suivre, je vous conseille de le pousser sur la chaussée, il s’en suivra heureusement pour lui un accident de la route et il sera pris en charge.

J’habite le Languedoc Roussillon, ce n’est pas la région la moins bien lotie en terme de densité médicale !

5 réponses à “Urgences psychiques”

  1. ALAIN dit :

    Manquait plus que le Dr HOUSSE !!!
    ARSENE GRISALI

    Il intervient sur les cerveaux à la dérive ?

  2. Ta carte est éloquente !!
    il y a des coins de France plus mal lotis !!!!!
    A part cette boutade, il va comment le  » petit « d’1m87 ?????
    Et toi ?

    Il est 22 h51, il est rentré chez son père dans un sale état après avoir tenté de le frapper ce matin…je te passe les détails !

    Dernière publication sur chroniques variées : la nouvelle arche de Noé

  3. Alex C. dit :

    « en errance mais pas sans domicile fixe, en quête de repères, de re-père  »
     » une figure maternelle possible[.....] pas maternante  »
     » compagnie d’ivrognes professionnels »
    J’aime ces formules qui composent ton récit lisible, clair, nuancé, juste et précis capable de relater une tragédie sans tomber dans la complaisance. Pourtant je ressens à te lire une délicate et talentueuse pudeur dans ton empathie.
    Mais trêve de cunnilingus, tu le sais déjà que j’aime ton écriture lorsque tu parles des autres.

    Ce gosse je le connais depuis le ventre de sa mère et à ma manière je l’aime et j’y tiens…au point de le pousser sous une voiture si c’est le seul moyen d’obliger la médecine à le considérer comme un des nôtres.
    Un cuni… où ça ? :)

  4. Alex C. dit :

    fine allusion à mes penchants flatteurs, le c.

    tu ne me verras point rougir !

  5. C’est vrai ce que dit Alex C, tu as toujours des formules chocs, quel que soit le sujet !
    Bravo, j’aime beaucoup te lire.

    Merci en tout cas de me lire régulièrement, je pense que les formules deviennent chocs quand la vie me choque !


    Dernière publication sur chroniques variées : la nouvelle arche de Noé

Laisser un commentaire

 

royaumedeprincesse |
Quand il n'y a plus que des... |
bolduc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bulles de vie
| Les moments parfaits
| Journal d'une fille sans av...