Plurielle

Je suis en paix avec le monde et je caresse l’illusion que tout va bien et que le monde est aussi en paix avec moi

6 mars, 2015

Petit à petit

Classé dans : bavardages,belles choses,mode de vie,passions,quotidien — kinkajouunblogfr @ 18:16

La patience m’a rattrapée. Il y a de moins en moins de poussière et j’apprends à différer.

le résultat de ma grotte se rapproche de l’idée que j’en avais initialement.

Bien sûr je continue de rêver à un sponsor. En attendant je me fais des bleus et je souris.

mon chez moi

mon chez moi

 

 

bibus

 

 

24 novembre, 2014

Emotion

Classé dans : bavardages,humeurs — kinkajouunblogfr @ 19:14

Tout en slalomant entre les camions sur cet autoroute que j’emprunte quotidiennement et en regardant amusée les lourds nuages qui s’amoncellent je cherche une station de radio qui me raconte quelque chose.

Pas envie de chanter avec Nostalgie, Chérie FM ou RFM que parfois j’affectionne. J’ai envie de me taire puisque à l’exception du week-end, je parle au moins 6 h par jour non-stop. J’ai même dérogé vendredi en restant à la pause-déjeuner avec mes stagiaires…ça ne m’était pas arrivé au moins depuis 2005  !

66492527_12887751_31791513Ruquier et sa bande ne m’accrochent pas. Qu’à cela ne tienne je parcours la bande FM. J’y arrive presque au début d’une séquence qui propose d’écouter un femme pilote ou commandant de bord nous narrer une émotion qui soit audible sur les ondes à cette heure.

La dame prend la parole pour nous faire partager son/ses émotion(s) à la vue de la voûte céleste notamment lors des vols de nuit quand tout va bien et que, faisant l’obscurité dans la cabine de pilotage elle se confronte à l’immensité de l’univers, elle mais aussi notre planète.

spirale-photo-plus-geometrique

J’écoute, j’écoute, je tends l’oreille, je lui prête toute mon attention à en oublier que je suis moi-même dans un moyen de transport.

Déception ! Rien, mais absolument rien de ce qu’elle nomme émotion ne me touche. Je ne trouve pas ce qu’elle nomme ainsi !

Bien sûr l’émotion ressentie par les uns peut ne pas en émouvoir d’autres, mais à ce point  !

Soit quelque chose me fait défaut,  soit nos trajectoires de vie, nos seuils face à l’émerveillement sont opposés, soit rien ne me dispose à percevoir ce qu’elle ressent.

Tout cela me fait penser aux seuils de la douleur, de la colère et à d’autres sentiments… Mais je n’ai pas encore envie d’y mettre des mots.

22 mai, 2014

Abolition

Classé dans : amours,antilles,bavardages,chagrins,citations — kinkajouunblogfr @ 13:50

Comme obnubilée par son souvenir, pour la première fois depuis 4 ans, j’ai trouvé le chemin qu’il m’avait fait emprunter pour me guider chez lui. La départementale puis les chicanes à l’entrée du village, le cimetière qu’on longe en partie et ensuite , une fois à droite, une fois à gauche.

J’ai le coeur qui bat la chamade. J’ai envie de l’apercevoir, j’en ai très peur aussi. J’en ai plus peur qu’envie. Je reconnais la maison, dieu merci, c’est la nuit et comme il est couche-tôt, tout est fermé ! tellement fermé que par contraste avec ses voisins on croirait la maison abandonnée…Vais-je y revenir dans la journée ? Sans doute pas ! Je n’en trouverais pas le courage et j’aurais peur(encore) d’être accusée de harcèlement. Un amour comme ça ne s’oublie pas !
Je fais demi tour deux maisons plus loin(il habite un chemin, au bout d’une impasse).
Ce soir, j’avais envie de lui raconter ma soirée inaugurale au théâtre, les derviches tourneurs, la conteuse, les humoristes, le buffet…
Je suis rentrée chez moi, j’ai bu une tisane et je me suis couchée. On ne se défait pas de toutes ses chaines.

Il y a 166 sur ma terre natale : ABOLITION DE L’ESCLAVAGE

abolition de l'esclavage Art Pozzo

12345...57
 

royaumedeprincesse |
Quand il n'y a plus que des... |
bolduc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bulles de vie
| Les moments parfaits
| Journal d'une fille sans av...