Plurielle

Je suis en paix avec le monde et je caresse l’illusion que tout va bien et que le monde est aussi en paix avec moi

19 novembre, 2011

Eclaircie

Classé dans : bavardages — kinkajouunblogfr @ 0:34

Quand tout va mal, le moindre fait positif, je le monte en épingle, je perds tout sens de la mesure.
Pour me calmer, je lis, j’écris entre autre… Je rêve aussi puisque je suis coutumière du fait.
J’écris pour apprivoiser la réalité, pour flirter avec elle et qu’elle accepte de me faire une éclaircie.
J’écris cru pour conjurer, que ce soit vrai ou faux m’importe peu :

petiterobe.jpg
A trop te vouloir, tu m’as refusé de me percher sur ta dure réalité… alors au souvenir de tes doigts dans mon sexe, de ta bouche sur mes seins, de ta peau contre la mienne, je me caresse et je rêve de toi. En un va et vient régulier, ce sont mes doigts qui  s’immiscent dans ce fourreau pas si accueillant que cela à en croire tes réactions. Pour des raisons qui m’incombent certainement je ne n’éveille pas tes envies… Comme pour toute mélodie, les notes doivent être en accord, mais je ne suis pas à  ton tempo… J’en suis peinée et frustrée, moi qui aime la cadence et l’indécence et qui aurait tant aimé honorer ta partition. Tu as visité une bouche et pas l’autre, à  ta décharge(sans jeu de mots) tu n’es pas familier des bruits de chez moi…d’où ton état d’alerte permanent. Je t’ai découvert joueur, je t’avais imaginé jouisseur au plus profond de moi. Que nenni ! Je retrouve mon quotidien ordinaire et je déteste le manque qui préside à  la masturbation. Je veux te voir jouir, je veux toucher tes sens, je veux sentir tes tripes, je veux te vivre, je veux ton envie. Mes mains, ma bouche, tout de moi veut explorer tout de toi jusqu’à  ce que les frottements de nos peaux décuplent les fièvres et les sueurs. J’ai le goût de toi mais sur quel chemin es-tu ?

11 octobre, 2011

Fait divers

Classé dans : bavardages,dans le retroviseur,quotidien,reflexions — kinkajouunblogfr @ 19:26

motardausol.jpg

Ce matin, j’ai encore vu
Sur mon chemin
Un quidam
Drôle de zozo, blanc comme un lavabo
Il m’a fait penser à la mort
Il était tout raplapla
J’en ai eu un haut-le-coeur de le voir
Assis par terre sur le boulevard
Je ne veux plus voir ça
Je n’aime pas cette actu
Qui me dit que tu n’y es plus
Même pas un petit mot, même incognito

Et pourtant c’est assez banal ce genre de détail

 

faitdivers.jpg

 

 

 

8 octobre, 2011

Danser encore et toujours

Parce que broyer du noir ou s’installer chez les bisounours ne change rien à la réalité, j’ai envie de danser, seule par la force des choses et par les choix que j’ai fait. Alors je partage cette plage qui m’emporte ailleurs en rêve :

Image de prévisualisation YouTube

1...34567...57
 

royaumedeprincesse |
Quand il n'y a plus que des... |
bolduc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bulles de vie
| Les moments parfaits
| Journal d'une fille sans av...